lundi 5 novembre 2012

Enfer et damnation


Je vous en parlais précédemment, j'avais pour ambition (au bas mot) de faire une heure par semaine sur des talons. Habitant dans le Nord plusieurs obstacles se mettaient déjà en travers de ma route.Et comme je suis aussi sportive qu'un éléphant de mer (rester allonger au soleil), j'ai vite accordé le défi aux exigences difficiles de la vie. 


Tout d'abord les pavés. Il y en a à peu près partout ici. Et on a tous déjà vu une fille dans le Vieux Lille se cassait la gueule en talons parce qu'il avait eu la bonne idée de se nicher dans un trou (le connard).

Ensuite, la pluie. La plupart de mes chaussures à talons étant découvertes, j'avais moyen envie de me mouiller les nougats dans l'eau glacée du nord.

J'ai donc décidé de mener mon défi à la maison, en mode tranquillou. Porter des talons de douze, c'est quand même bien plus facile dans son lit en regardant plus belle la vie mots croisés.

Non parce que c'est pas que ça fait mal, mais passées cinq minutes debout à cavaler, mes arpions se transforment en rondelle de rosette de Lyon.  Clairement, la course poursuite en Jimmy Choo, je passe mon tour. Sauf si un passant se sacrifie pour me porter.



Je suis tombée sur un épisode de Sex & the city la fois dernière (le dernier t'as vu, histoire de me casser tous suspense)(genre j'ai pas déjà vu l'intégrale quinze fois), et Carrie courait dans Paris, le long de la Seine, perchée sur ses Manolo Blahnik. Ca m'a rendue toute admirative. Et nostalgique.

Sex & the city est quand même LA série qui a révélé au commun des mortels Jimmy Choo, Manolo Blahnik, Christian Louboutin. C'est aussi la série qui met en avant la féminité, qu'on a toutes finies par associer aux talons hauts. Qu'en aurait il été si la série n'avait pas existé ? Est ce que le monde serait resté à plat dans des mocassins ? Je me pose des questions comme ça moi des fois. Parce que clairement, si je n'avais jamais regardé S&TC, je n'aurais certainement jamais développé mon amour pour les chaussures et pour les fringues (et je serais riche du coup).


Toi là, mon blaireau de pote. Si tu me redis que je me crois sur le trône, ...


Tee shirt New Look - Short Levi's 501 - Chaussures Jimmy Choo



2 commentaires:

  1. T y etait presque, y avait plus qu a ouvrir la porte ... mais tu progresses !

    RépondreSupprimer